Expositions

AMOR & ECHO – Inventions pour les instruments de musique

retour

Pourquoi un piston d'écho pour le cornet ? Faut-il jouer la clarinette au moyen de l'électronique? Et comment l'orgue reçoit-il un nouveau vent?
La facture instumentale a développé d'innombrables innovations pour répondre aux souhaits des musiciens et des compositeurs - ou pour les challenger avec des inventions novatrices...

AMOR & ECHO présente un choix de ces inventions et les transmet en vidéo et en audio grâce à nos tablettes.

Il y a plus de 3000 ans, on a réussi à couler des tuyaux en bronze et à les assembler pour en faire des instruments à vent; un pétrographie montre de tels "lurs" (voir photo). Il y a environ 250 ans, des clarinettistes cherchaient un instrument de basse et un inventeur a dessiné un "Amor-Schall", un cor à pavillon couvert qui produisait un "son d'amour" (voir illustration). Il y a environ 200 ans, un "piston à double tube" pour les cuivres a été breveté à Vienne et il y a un peu plus de 100 ans, un physicien a inventé le premier instrument électronique qui se joue sans contact: le thérémine.

Et aujourd'hui? L'organiste Daniel Glaus cherche un orgue "dynamique au vent" sur lequel il peut varier le volume (la "dynamique") à l'aide de la pression des touches, et Ernesto Molinari développe la "CLEX", une clarinette contrebasse avec une "extension" mécatronique.

 

Theremin - l'instrument de musique sans contact.

Vous pouvez en jouer vous-même dans notre exposition:

Vidéo : Leo Termen explique son thérémine

 

CLEX, la contrebasse clarinet extended, présentée par Ernesto Molinari :

Vidéo CLEX
"Amor-Schall", idée de Ferdinand Kölbel vers 1766, aucun instrument de ce type n'a été conservé.
"Amor-Schall", idée de Ferdinand Kölbel vers 1766, aucun instrument de ce type n'a été conservé.